www.familles-ge.ch  > 2-4 ans > Les petits enfants entre eux
Comment gérer les bagarres entre enfants ?

Une fois de plus, il est sain de rappeler que les enfants ne sont pas des anges et qu’ils possèdent (comme tout un chacun) un potentiel non négligeable d’agressivité. Lorsque cette dernière éclate régulièrement à travers des bagarres, il est important de vous poser un certain nombre de questions.

- Pourquoi ces bagarres vous dérangent-elles à ce point ? Faites un effort de réalisme et admettez que vos enfants comme vous-mêmes n’êtes pas parfaits. Vous n’êtes pas plus un parent parfait qu’ils ne sont des enfants admirables en tous points...

- Prenez un peu de distance par rapport à votre propre histoire. Lorsque vous réagissez au quart de tour, c’est votre angoisse et un sentiment d’intense injustice qui vous anime. Ne confondez pas les histoires et les situations.

- N’oubliez pas que vous êtes un exemple pour vos enfants et qu’il est difficile de leur demander de ne pas s’exprimer de manière physique entre eux si il vous arrive de vous comporter de même avec eux.

- Chez les enfants, la limite entre le jeu et la réalité est beaucoup moins élaborée que chez l’adulte. Ce que vous prenez peut-être pour un carnage n’est finalement qu’un jeu un peu bruyant...

- Est-il utile de foncer dans le tas ou de chercher à désigner et punir un responsable ? De quels moyens disposez-vous pour mener votre enquête puisque de toute manière, ce ne sera pas celui-ci mais l’autre...

Si cependant vous le jugez nécessaire, intervenez mais en prenant soin de respecter les principes suivants.

- Ne vous mettez pas à hurler ou à frapper aveuglément le premier qui vous tombe sous la main, mais prenez le temps de vous calmer et de faire une entrée sobre dans la chambre du pugilat. Respectez un temps de silence au cours duquel vos enfants vont généralement se séparer l’air contrit ; demander des explications sur leur conduite ; expliquez-leur qu’à votre avis leur jeu n'est pas très intéressant et proposez-leur un autre type d'activité.

- Prévenez les conduites à risques en édictant un règlement de maison proscrivant systématiquement tout acte de violence dans la maison. Faites de la non-violence une culture d’entreprise familiale.

Fermer